Blogue
Cinéastes invités
image
Je ne pouvais pas vous laisser sans vous dire ceci.
par Sophie Bédard Marcotte, 2018-03-30

Je ne pouvais pas vous laisser sans vous dire qu’aujourd’hui on lance la page facebook de L.A. Tea Time, un film que j’arrive difficilement à décrire parce qu’il n’existe pas encore. Par contre, vous le verrez se construire en même temps que moi à travers mon périple vers Los Angeles qui débute dans moins d’un mois. Je promets également de poster quelques listes de choses que le film n’est pas, question de vous éclairer si vous êtes curieux.

Je ne pouvais pas vous laisser sans vous dire que Claire l’hiver, mon premier long métrage de fiction, est à l’affiche depuis hier à la Cinémathèque Québécoise. Je pourrais encore une fois essayer de le vendre, mais j’ai compris depuis longtemps que les autres réussissent à en parler de façon claire et précise beaucoup mieux que moi. Allez jeter un oeil aux critiques répertoriée sur la page Facebook du film. Les choses étant ce qu’elles sont, le film risque d’être à l’affiche pour une petite semaine seulement. Alors c’est maintenant ou jamais! Une partie de l’équipe y sera, la plupart des soirs, pour échanger avec le public après les projections.

Je ne pouvais pas vous laisser sans remercier 24 images, Apolline Caron-Ottavi et les cinéaste/profs de socio/collaborateurs qui ont accepté de prendre un verre d’eau/de bière/de mezcal/de vin avec moi: Robin Aubert, Ky Nam Le Duc, Stéphane Thellen, Joël Morin-Ben Abdallah et Micheline Lanctôt.

Finalement, je ne pouvais surtout pas vous laisser sans offrir aux fans de reviews d’hôtel ce qu’ils méritent. Vous devez avoir lu Si cet hôtel est un 3 étoiles, mon nom est Beyoncé, mon entrée de blogue la plus sérieuse et pertinente, afin de comprendre ce qui suit. Voici donc, pour finir en beauté et en poésie, ma récolte récente :

 

« Le lit avait été brisé d'un côté par quelqu'un. J'ai dormi de l'autre côté, c'était mieux. »

« On a mis longtemps à comprendre l'eau chaude dans la douche.  Si on tourne la poignée vers "chaud", pas d'eau chaude. Il fallait arrêter la poignée avant "chaud". »

« À mon arrivée, j'ai été accueilli par une personne très contente. »

« La femme qui sert le petit-déjeuner était très heureuse. »

« Il manque les robes de chambre de luxe. J'aime m'asseoir et prétendre que je suis très riche. »

« Murs sales, on dirait que quelqu'un est mort sur la moquette. »

« La machine à glace était trop bruyante. »

« Où est la machine à glace? »

« Pas de machine à glace... »

« Machine à glace à la réception seulement? Bizarre. »

« Le frigo et la télé n'étaient pas branchés. »

« Les lampes n’étaient pas correctement reliées à leurs bases. »

« Ma fille aime le magasinage. »

« La chambre au troisième étage, sans ascenseur. Où sommes-nous, en Corée du Nord? »

suggestions

La finesse et l'Amérique BLOGUES
Claire l’hiver CRITIQUE
La reconnaissance c’est une chaloupe avec personne dedans BLOGUES

Votre Commentaire