Cinéastes Invités

Distraction #3

par Jean-Guillaume Bastien

Que désire réellement le public québécois ? J’ai décidé de faire ma petite enquête sur la question en compilant les “meilleurs” commentaires trouvés sur notre ami YouTube. (Oui, j’ai lu l’internet au grand complet.)

des fois j’ai le gout de lancer mon verre contre le mur sous le coup de l’émotion. c’est bien” (RudolfSchmidt)
Trailer – Les Invasions Barbares

patrick huard est tellement sexy dans ce film là! ;P” (5rebbeca92)
Movie trailer “Monica la Mitraille” with Roy Dupuis

I know! It actually reminded me a bit of The Notebook… only it’s far better than that.” (KitKat00012)
c drole kan il jouit avec son argent LOL” (Kushlord Rat)
Movie trailer “Seraphin un homme et son péché”

 

Okay. Résoudre la crise* du cinéma québécois une bonne fois pour toute. Pour l’occasion, j’ai pensé à faire des mashups. Une fausse bonne façon de booster les budgets, tout en ayant un attrait international indéniable. Le NEXT LEVEL. (*S’cusez, vous avez dit pleurnichard ?)

Séraphin: un homme et son péché (2002) + Gone with the Wind (1939). Unir le plus grand box-office québécois au plus grand box-office mondial. Créer la plus grande machine à aspirer le cash. Émotions. Amour. (Sons d’aspirateur.)

Un zoo la nuit (1987) + Only God Forgives (2013). Je trouve qu’il existe un lien étrange et fort entre ces deux films. (Pas le goût d’expliquer pourquoi, désolé ; il y a sûrement quelqu’un quelque part dans ce vaste monde qui prépare un dossier là-dessus.) Cannes. Venise. Reconnaissance mondiale. QUEBEC RULES THE WORLD.

La guerre des tuques (1984) + Troy (2004). J’ignore pourquoi, ça m’a semblé l’idée la plus séduisante. LE film culte par excellence, mais en version ÉPIQUE.

Trouver La guerre des tuques en HD sur YouTube. Le télécharger. Trouver la bande-annonce de Troy en bonne qualité malgré les 10 000 liens de trailers et teasers existants. Ouvrir “Final Cut Pro 7” pour la première fois depuis des mois pour se rendre compte que le logiciel ne réussit pas à lire le fichier. Faire son montage sur le “fameux” Final Cut Pro X et se dire que c’est pas si pire que ça finalement. Copier/coller des bouts. Perdre au moins 6 heures, peut-être même plus. Trouver le résultat final d’un manque flagrant de professionnalisme et la joke un peu “bof”. Hésiter longuement avant de PUBLIER cette catastrophe-là mais se dire que si moi j’ai perdu 6 heures de ma vie, toi tu peux bien perdre 1 minute et 28 secondes de la tienne.

 

Se rabattre finalement sur les véritables chefs-d’œuvres de l’internet à la place. #douxnonsens #cote1mediafilm

 

Nombre d’heures passées sur cette distraction: +/- 6 heures.

 


15 juillet 2014