Cinéastes Invités

La fois où j’ai été projeté à Cannes

par Alexis Fortier-Gauthier

Comme on le sait, le festival de Cannes est le lieu de consécration pour tout aspirant cinéaste. C’est là où se trouve la crème de la crème, l’intelligentsia du cinéma.

Dans le GIF animé ci-dessous, on peut voir ma première présence au prestigieux festival. Je n’ai pas pu accompagner l’équipe de Les amours imaginaires dans la montée des marches, mais c’est tout de même tout un accomplissement.

À l’extrémité gauche, on remarque mon épaule et ma nuque.

Ainsi se termine ma petite incursion sur la blogosphère. J’aurais aimé écrire davantage, mais la vraie vie a pris le pas sur mes élucubrations virtuelles.

Je vous laisse en vrac la liste des sujets non abordés :

•    Là fois où Rohmer m’a donné le goût de faire des films

•    Assayas, l’intello viséral

•    micro-budget = micro pénis
Une méditation lubrique sur la fonte graduelle des budgets dans le domaine de la culture.

•    Patriarcat et cinéma
Pamphlet sur la nécessité d’atteindre la parité.


20 octobre 2015