Cinéastes Invités

La quarantaine

par Sarianne Cormier

Pour des raisons médicales, un jour je suis restée à l’hôpital.

Je devais demeurer au quatrième sous-sol et surtout « ne pas sortir ».

Avec ma chaise roulante,  j’arpentais les 3 couloirs auxquels j’avais droit.

Le temps était long.

Par contre, au bout d’un couloir, il y avait un distributeur de sandwichs à la crème glacée.

Ce fut une bénédiction.

Deux jours plus tard,  il n’y avait plus de sandwichs dans le distributeur.

Je les avais toutes mangées.

 


18 décembre 2014