Éditos

Bienvenue!

par Helen Faradji

Bienvenue sur le nouveau site de 24 Images ! Un site que nous avons longuement mûri et réfléchi et que nous sommes donc ravis de pouvoir vous dévoiler enfin aujourd’hui. Non pas simplement par plaisir de pouvoir jouer avec une nouvelle bébelle, mais plus sincèrement par envie d’avoir un outil permettant de donner au cinéma l’espace qu’il mérite.

Bien sûr, nous pourrions simplement arguer de l’importance du changement dans une vie, du danger de rester cantonné dans ses habitudes, du rythme confortable et moelleux que crée systématiquement la routine et qui, s’il n’empêche pas le plaisir, tend à se transformer en ronron sans danger. Mais ce désir d’un nouveau site, né il y a plusieurs mois et préparé à grands coups de longues discussions minutieuses, vient également d’ailleurs.

Il vient d’abord d’une envie de design. D’une interface qui soit à la fois plus claire et plus chaleureuse, plus aérée et plus conviviale. D’un site qui soit conçu comme un espace aux lignes nettes mais aux idées fraîches, où naviguer intuitivement, spontanément, sans se sentir encombré ni étouffé. De sections s’imbriquant les unes aux autres plutôt que superposées à la queue-leu-leu. Bref, d’un espace qui semblerait tout à la fois plus naturel et plus ludique conçu pour ces petites bêtes virtuelles que nous sommes tous, peu ou prou, devenus.

Mais il vient encore d’un désir, sûrement encore plus marqué, de plus. Plus de critiques de films en salles, par exemple. Des films que nous choisirons toujours, en se dérobant volontairement à cette obligation qui n’en est pas une de « tout couvrir », mais en mettant l’accent sur celui ou ceux qui allument notre désir chaque semaine (désir qui sera ou non contrecarré par la réalité, ce qui sera visible facilement et rapidement grâce au petit onglet « 24 Images recommande »). Plus d’entrevues aussi, car l’échange avec les cinéastes et artisans du cinéma fait autant partie d’un geste critique fort et revendiqué que l’écriture de critiques. Quant aux critiques DVD, leur nombre sera réduit, afin de pouvoir s’amuser à se plier aux envies des rédacteurs et de se concentrer sur les sorties présentant un intérêt réel.

Et bien sûr, plus de blogues. Nous avons ainsi décidé d’inclure 9 blogues thématiques et conviviaux permettant d’explorer autant de dimensions du merveilleux monde du cinéma, dimensions qui trouvent habituellement peu de chances d’être soumises à discussions. Ainsi 1+1 sera consacré à une exploration de ces liens entre les œuvres qui permettent peu à peu de réellement concevoir le cinéma comme un tout. Bande-dessinée accueillera dans la joie et la bonne humeur ces planches que nous adorons déjà retrouver dans la revue 24 Images, signées FDS et AFR, permettant de revisiter le cinéma avec un œil neuf. Création web s’intéressera à tout ce qui grouille et grenouille du côté des productions virtuelles, Animation à ce monde joyeux et actif des images dessinées et autres, Festival à l’actualité internationale, Courts-expérimental à ces œuvres trouvant rarement diffusion ailleurs justement qu’en festival et Cinéma Québécois aux soubresauts de notre cinéma. Quant à Cinéastes invités, il répond justement à cette idée d’un dialogue plus ouvert et plus simple entre créateurs, critiques, lecteurs et spectateurs. L’idée en est simplissime : offrir durant 1 mois, à ceux qui le désirent, un espace carte blanche à remplir à leur guise, selon leur inspiration. Nous sommes extrêmement fiers que Sophie Deraspe ait accepté de jouer le jeu et de briser la glace !

Un nouveau site, mais également un nouveau numéro de la revue 24 Images. Les choses sont parfois bien faites. Un numéro que nous avons voulu jalon et récréatif à la fois, placé sous le signe des « 100 cinéastes qui font le cinéma contemporain ». Autant de portraits, subjectifs et objectifs, forcément non exhaustifs, qui permettent de penser les grandes tendances et thématiques traversant le cinéma, notre cinéma, pour mieux essayer de l’apprivoiser et d’observer avec un émerveillement non feint ce qui en fait, encore et toujours, un art vivant.

Enfin, un dernier mot pour remercier ici publiquement les designers et programmeurs de l’agence Ottoblix qui ont écouté nos demandes, démêlé nos confusions avec patience, inventé ce site et notre nouveau logo avec une imagination enthousiasmante.

Ils nous ont créé un bel endroit. À nous de savoir l’animer. À vous de venir y jouer.

Bon cinéma


22 août 2013