Festival : Cannes

Cannes 2019 – Un atterrissage en douceur

par Gilles Marsolais

Cannes 2019 – Blogue n°10

par Jacques Kermabon

Cannes 2019 – Blogue n°9

par Jacques Kermabon

Cannes 2019 – Blogue n°7

par Jacques Kermabon

Cannes 2019 – Blogue n°6

par Bruno Dequen

Cannes 2019 – blogue n°5

par Bruno Dequen

Cannes 2019 – Blogue n°4

par Jacques Kermabon

Cannes 2019 – Blogue n°3

par Bruno Dequen

Cannes 2019 – Blogue n°2

par Jacques Kermabon

Cannes 2019 – Blogue n°1

par Bruno Dequen

71e Festival de Cannes (2018) – La famille en question

par Gilles Marsolais

Cannes 2018 : palmarès

par Jacques Kermabon

Cannes 2018 : jour 9

par Jacques Kermabon

Cannes 2018 : jour 8

par Jacques Kermabon

Cannes 2018 : jour 6

par Jacques Kermabon

Cannes 2018 : jour 4

par Jacques Kermabon

Cannes 2018 : jour 3

par Jacques Kermabon

Cannes 2018 : Ouvertures

par Jacques Kermabon

Annus Horribilis, le 70e anniversaire de la Grande Dame? Retour sur le Festival de Cannes 2017

par Gilles Marsolais

Cannes 2017 : Safdie + Ozon + Ramsay

par Jacques Kermabon

Cannes 2017 : un bilan en forme de top 10

par Philippe Gajan

Cannes 2017 : La vengeance des femmes

par Philippe Gajan

Cannes 2017 : Lynch + Loznitsa

par Jacques Kermabon

Cannes 2017 : Haneke + Kawaswe

par Jacques Kermabon

Cannes 2017 : Hazanavicius + Campillo + Cantet

par Jacques Kermabon

Cannes 2017 : The Square (R Östlund ) + Wind River (T Sheridan)

par Jacques Kermabon

Cannes 2017 : Le cinéma règle ses comptes (nationaux)

par Philippe Gajan

Cannes 2017 : Bong Joon-ho, Mundruczo et Varda !

par Jacques Kermabon

Cannes 2017 : les sections parallèles I

par Philippe Gajan

Cannes 2017 : Haynes et Zviaguintsev

par Jacques Kermabon

Cannes 2017 : ouverture du 70e

par Jacques Kermabon

Cannes 2016, loin des paillettes et du gazouillis médiatique : quand les films se mêlent d’éthique

par Gilles Marsolais

Cannes 2016 : Palmarès

par Jacques Kermabon

Cannes 2016 : Verhoeven + Farhadi

par Jacques Kermabon

Cannes 2016 : Dolan + Winding Refn + Mungiu

par Jacques Kermabon

Afficher par nom de : Festivals

« Le Voyage à Lyon se tient loin des représentations urbaines au sens classique et recueille avant tout des récits ». Louis-Jean Decazes nous propose de redécouvrir ce film signé Claudia Von Alemann et diffusé sur la plateforme Henri de la @cinemathequefr. https://revue24images.com/les-critiques/le-voyage-a-lyon/

«Peu de cinéastes parviennent dès leurs débuts à affirmer leur identité créative avec autant de force». La critique de #Beginning, premier film de la cinéaste géorgienne Dea Kulumbegashvili, par Jérôme Michaud. À voir sur @mubi pour encore quelques jours. https://revue24images.com/les-critiques/beginning/

Load More...